Programme du Congrès

Mardi le 2 octobre 2018

    15h00 – 20h00     Inscription
Atrium Canal Rideau Centre, Niveau 2
Commandité par Leaders International Executive Search



17h00 -  18h00
Réception des délégués qui participent pour la première fois
Foyer Colonel By, Niveau 1

 
18h00 – 21h00
Réception d’ouverture avec les exposants et enchère silencieuse
Salle du Canada 2, Niveau 3

Commandité par :   



Allocution :

Spectacle : Nunavut Sivuniksavu Student Throat Singers
Theland Kicknosway Hoop Dancer

Mercredi le 3 octobre 2018

 
7h00 – 7h30 Prière du matin
Salle 210, Niveau 2

Aîné Peter Decontie, Kitigan Zibi Anishinabeg, Qué.

7h30 – 16h00 Inscription
Atrium Canal Rideau Centre, Niveau 2

Commanditée par : 



 
7h30 – 8h30 Petit déjeuner continental de réseautage / Visitez les exposants et le Café technologique
Salle du Canada 2, Niveau 3

Petit déjeuner commandité par : 



 
8h30 – 10h30  Prière / Allocutions de bienvenue / Mot d’accueil
Salle du Canada 1, Niveau 3

Prière : Aîné Peter Decontie, Kitigan Zibi Anishinabeg, Qué.

Bienvenue : Chef Jean-Guy Whiteduck
, Kitigan Zibi Anishinabeg (invité)

Mots d’accueil :
Chris Sicotte
, président du conseil d’administration, AFOA Canada
Terry Goodtrack
, MPA, B.Admin, CPA, CGA, GFAA, AAPA, C. Dir., président-directeur général, AFOA Canada

     

Allocutions de bienvenue des coprésidents du Congrès: 
Sara Mainville
, associé, Olthuis Kleer Townshend s.r.l. (OKT Law)
Shannin Metatawabin
, président-directeur général, National Aboriginal Capital Corporations Association (NACCA)

     

Allocution du commanditaire corporatif principal : Keith Martell,
CPA, CA, GFAA, chef de la direction, Banque des Premières Nations du Canada


9h00 – 10h30  Plénière d’ouverture – La nature changeante du travail
Salle du Canada 1, Niveau 3
Depuis peu, on entend parler abondamment de l’automatisation et de l’intelligence artificielle. La question se pose donc à savoir comment cette technologie aura une incidence sur les milieux de travail et les communautés autochtones au Canada. En même temps, il est important de reconnaître que, tout au long du siècle dernier, des progrès technologiques spécifiques ont également changé le tissu économique et social du Canada. Cette plénière portera sur la nature changeante du travail, sur la façon dont nous pouvons travailler plus intelligemment sans augmenter la charge de travail et sur comment la culture et la créativité des Autochtones peuvent aider à façonner des milieux de travail modernes pour une meilleure prestation de services aux membres de la communauté.

Partie 1 – Conférencier invité:
Amanda Young, chef de la direction, First Nations Foundation, Australia



Partie 2 – Panel de discussion
Modérateur :  Harold Tarbell, Mohawk d’Akwesasne, propriétaire d’entreprise/modérateur principal, Tarbell Facilitation Network
Panélistes : Mitchell Carkner, MBA, Canadian Cognitive Process Service Leader, IBM Services
Keith Martell, CPA, CA, CAFM, chef de la direction, Banque des Premières Nations du Canada
Jordan Wapass, director générale, Mohawk Council of Akwesasne
Amanda Young, chef de la direction, First Nations Foundation, Australia

                    
 
10h30 – 11h00  Pause et rafraîchissements / Visitez les exposants et le Café technologique 
Salle du Canada 2, Niveau 3

 
11h00 – 12h15 ATELIERS EN SIMULTANÉ et SÉANCES D’INFORMATION
Atelier A Gestion financière - Gestion financière Un leadership financier solide, efficace et durable à Ahousaht
Salle 207, Niveau 2
En 2014, Ahousaht a fait l’objet d’un plan d'action de gestion par Services aux Autochtones Canada (SAC). Les manquements ont été émis sur tous les ratios financiers et leurs états financiers ont reçu un avis de réserve. Le 1er avril 2018, la Première Nation d’Ahousaht s’est dotée de nouvelles règles et politiques, y compris des politiques de ressources humaines et informatiques.
La lettre de recommandations des vérificateurs, qui a suivi les états financiers présentés avec cet avis de réserve, est devenue le point central de toutes les réunions de la direction et des objectifs des dirigeants pour cette année. Cette lettre contenait plus de 30 éléments à corriger.
Dans le cadre du nouveau plan d’action, aucune nouvelle dette n’a été contractée à moins qu’elle ne corresponde à un actif générateur de revenus (c’est-à-dire un logement locatif).
Pendant ce temps, Ahousaht a entrepris de développer et de gérer des projets d’immobilisations de grande envergure, dont 16 nouveaux logements, une installation de traitement des eaux usées, un accès Internet haut débit, l’amélioration de la sécurité des quais, l’amélioration de l’éducation des jeunes d’Ahousaht et un parc de planche à roulettes pour la communauté.
Conférenciers : Anne Atleo, Directrice de l'administration, Première Nation Ahousaht, C.-B.
Rob Bullock, CPA, Directeur général, Première Nation Ahousaht, C.-B



Atelier B Administration communautaire - Partenariats dans la planification: préparation aux situations d'urgence pour les communautés autochtones
Salle 205, Niveau 2
Les communautés des Premières Nations doivent non seulement mettre à jour leur plan de préparation aux situations d'urgence, mais aussi former le personnel responsable du plan afin qu’il puisse mettre en œuvre les politiques et procédures. Ces pratiques sont saines au plan économique et elles permettent de renforcer les capacités et la sécurité. Elles permettent aussi de gérer les risques de façon efficace au niveau communautaire. Nous exploitons les meilleures pratiques et élaborons des plans qui comprennent tous les aspects d'un plan de préparation aux situations d'urgence qui sont propres aux Premières Nations et à leurs communautés. 
Au cours de cette séance, nous discuterons de la stratégie d’un projet, de la collaboration communautaire et de l'unicité, des leçons apprises et adapterons le message pour le public, les chefs et les membres d’un Conseil, les dirigeants communautaires, les professionnels des finances, les agents de fiducie, les propriétaires d'entreprises autochtones et tous les intervenants qui doivent être impliqués dans ce type de processus de planification. Nous explorerons les synergies nécessaires à l’exécution d’un plan réussi.
Conférencières : Sarah Gopher, Gestionnaire, Première Nation Saulteaux, SK
Sherry Jimmy, M.S.A., BSS, Consultant senior, Morris interactive

 

Atelier C 
Leadership La création de la richesse de la Nation Crie de Chemawawin par le biais de la gouvernance
Salle 201, Niveau 2
Des changements historiques sont en cours dans les communautés autochtones au Canada avec la mise en place de fiducies issues d’ententes de règlement sur des revendications particulières, du développement économique, des ententes de répercussions et avantages et d’autres opportunités de partage des ressources. Grâce à nos relations à travers le Canada, nous savons que les revenus recueillis et les capitaux générés par ces fiducies ont le potentiel de transformer une communauté en un gouvernement autosuffisant sur le plan économique, mais seulement si ces fiducies sont administrées de façon efficace. Cette séance présentera des cas réels où l’administration de la richesse a été placés entre mauvaises mains ainsi que les avantages des bonnes pratiques de gouvernance au chapitre de la création de la richesse.
Conférenciers : Georgina Villeneuve, MBA, MTI, Vice-présidente, Services de fiducie, Peace Hills Trust
Jeff Frketich, FCPA, FCGA, CFA, Vice-président, Services de fiducie, Peace Hills Trust


Commanditée par : 


 
  
Atelier D 
Développement des affaires et commerce – La Nation Tsuut’ina – Le projet des routes de Calgary-Sud-Ouest et les opportunités de développement des affaires
Salle 208, Niveau 2
En novembre 2013, la Nation Tsuut'ina a signé un accord avec le gouvernement de l'Alberta pour échanger des terres et permettre au gouvernement d’aller de l’avant avec le projet des routes de Calgary-Sud-Ouest. Ce projet comprend la construction d'environ 21 kilomètres de routes et d'échangeurs et de ponts connexes au coût de 1,42 milliards de dollars. La construction complète du projet a débuté au printemps 2017 et devrait être terminée à l'automne 2021. 
En juillet 2016, la Nation Tsuut'ina nation a annoncé qu'elle a établi un partenariat avec le promoteur immobilier Canderel pour construire trois centres d'affaires le long de la rampe prévue au sud-ouest de la route. Le parc Taza de 200 hectares aura de l'espace pour des magasins de détail, mais se concentrera sur le divertissement et l'hôtellerie pour compléter l'actuel Casino Grey Eagle. L’espace Taza couvrira 145 hectares et comprendra un campus de recherche, ainsi que des magasins de vente au détail, des bureaux et des développements à usage mixte avec accès à des sentiers, des parcs et des espaces ouverts. Un complexe commercial appelé Taza Exchange est la troisième partie du plan. 
Cette présentation portera sur le processus d'obtention des deux ententes et les nombreuses possibilités de développement des affaires et les défis que ces développements présentent à la Nation. La Nation Tsuut'ina elle-même bénéficiera d'une activité économique accrue qui aidera à soutenir ses propres programmes. Les entreprises de la Nation pourront participer soit directement à ces développements, soit par l’achalandage accru qu'ils apporteront. Les citoyens de Tsuut'ina bénéficieront d'opportunités d'emploi au niveau local. Les défis comprennent la gestion de la croissance et le soutien de tous ces développements.
Conférencier : Dan Rochon, CPA, CA, Contrôleur, Nation Tsuut’ina


Atelier E 
Milieu de travail sain/Ressources humaines – Bâtir une saine capacité humaine en milieu de travail
Salle 206, Niveau 2 
Cet atelier a aidé des organismes à mettre l’emphase sur les effets positifs de la mise en place d’un milieu de travail plus sain et productif. 
                Plusieurs d’entre nous rapportons à la maison le stress issu du milieu de travail et le faisons sentir à nos collègues de travail, ce qui peut mener parfois à des comportements « inconscients » de « violence latérale ».
                Bien qu’il s’agisse de problèmes sérieux, nous prendrons le temps, au cours de cet atelier, pour discuter d’anecdotes humoristiques en milieu de travail. Cette approche permet aux participants de partager leur définition du stress et leur permet de mettre l’accent sur leur travail car la plupart d’entre nous avons déjà agi ainsi.
                Les défis ne sont pas faciles et certains des problèmes les plus difficiles seront abordés distinctivement, incluant l’impulsivité, la mauvaise direction, la colère injustifiée et d’autres problématiques que nous retrouvons uniquement dans les milieux de travail de nos communautés.
                Vous pourrez en apprendre davantage sur la façon de s’engager dans une autre voie, celle qui est proactive et qui mène à une vision partagée et engagée d’un futur plus sain pour votre communauté. D’autres aspects positifs seront explorés, comme notre force et notre sens de l’humour unique en tant que peuples autochtones, notre résilience et notre philosophie spirituelle en contexte de travail. 
Conférencière : Konwatsitsa:wi M. Meloche


Séance d’information 1 

Obtenez vos avantages et crédits
Salle 203, Niveau 2
Cette séance vise à fournir aux participants les connaissances et les outils disponibles pour recevoir les avantages et les crédits administrés par l'Agence du revenu du Canada (ARC), comme le crédit pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée (TPS/TVH), la prestation canadienne pour enfants (PCE) et d'autres paiements connexes provenant de programmes provinciaux ou territoriaux.  Au cours de cet atelier, vous en saurez davantage sur l'importance de produire une déclaration de revenus afin de vous qualifier pour les crédits et les avantages. L'ARC collabore chaque année avec des organismes communautaires du pays par l'entremise de notre Programme communautaire des bénévoles en matière d'impôt (PCBMI) pour former les bénévoles à la préparation des déclarations de revenus de base pour les particuliers qui reçoivent leurs prestations et leurs crédits.  Vous aurez également l'occasion d'apprendre comment vous pouvez faire du bénévolat dans le cadre du PCBMI.
Conférencière : Erin Jeffery, Agente de sensibilisation, Agence du revenu du Canada
 

Séance d’information 2  
Littératie financière des étudiants autochtones de niveau secondaire dans les provinces de l'Atlantique
Salle 211, Niveau 2
L'équipe du projet a eu le mandat par le Programme de recherche intégrée pour le développement économique des Autochtones de l'Atlantique afin de recueillir des données de base sur la littératie financière des étudiants du niveau secondaire dans les provinces de l'Atlantique. 
Le rapport d'enquête de l'Association des femmes autochtones du Canada (2014) décrit un besoin continu d'autonomisation économique pour les femmes autochtones et il cible en particulier les personnes à faible revenu.  Dans l'esprit de bâtir sur cette recherche, le projet a porté sur la population autochtone du Canada Atlantique, tranche d’âge 14-18 ans. Les quatre principales activités comprenaient: 1) une analyse environnementale de la documentation existante afin de déterminer le paysage actuel de la littératie financière au Canada Atlantique; 2) la gestion des enquêtes auprès du groupe d'âge cible (14-18) pour recueillir les données de base des populations autochtones de la région de l'Atlantique; 3) un examen des ressources et des solutions existantes pour comprendre les meilleures pratiques dans le processus de l'apprentissage et 4) le développement d'un outil éducatif pour distribution électronique. 
La recension de la littérature a révélé des défis récurrents à la littératie financière autochtone résultant du racisme systémique, des pédagogies colonisées et des cadrages contextuels erronés de ces défis. L'analyse de l'environnement confirme qu'il existe peu de ressources conçues pour les utilisateurs autochtones. De plus, ceux qui sont conçus pour les utilisateurs autochtones peuvent être obsolètes ou approcher le développement comme un processus « d’autochtonisation » des outils, plutôt que de développer de nouveaux outils à partir d'une approche issue des Autochtones. Les résultats des sondages déployés auprès des utilisateurs autochtones âgés de 14-18 ans au Canada Atlantique révèlent que la majorité des répondants aimeraient en savoir plus sur l'argent.
Une application Web appelée « Sept générations de littératie financière » a été développée et sera bientôt disponible à 
sevengenerationsfinancial.com.
Conférencières : Mary Beth Doucette, P.Ing, MBA CED; Chaire Purdy Crawford en études autochtones, Université du Cap-Breton
Tanaysha Sack, BA, MA (étudiante)

 

Séance d’information 3  Plaintes relatives au service de l'ARC – Leçons apprises et travailler vers un meilleur service
Salle 204, Niveau 2
Le Bureau de l'ombudsman des contribuables (BOC), issu de l'Agence du revenu du Canada, s'emploie à améliorer la responsabilisation de l'Agence du revenu du Canada (ARC) dans son service aux contribuables par le biais d’examens indépendants et impartiaux des plaintes liées aux services et aux problèmes des systèmes. Le BOC reçoit des plaintes et des préoccupations des membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis. L'ombudsman des contribuables, Mme Sherra Profit, fournira des exemples des types de problèmes que son Bureau reçoit afin de fournir aux dirigeants communautaires ses idées pour aider les Autochtones à obtenir un meilleur service de l'ARC. Les participants à la session auront également l’occasion de partager leurs expériences avec le service reçu de l'ARC. Cette information aidera Mme Profit à faire des recommandations au ministre fédéral du Revenu pour mieux servir les communautés autochtones.
En appui au thème de la Congrès « Capital humain - Favoriser l'équilibre entre la culture autochtone et la créativité par le biais de milieux de travail modernes », la séance fournira aux participants des informations sur les types de problèmes et les tendances que le BOC reçoit des membres des communautés autochtones et sur les meilleures façons de servir ces populations.
Conférencière: Sherra Profit, Ombudsman des contribuables, Bureau de l'ombudsman des contribuables, Gouvernement du Canada
   

 
12h30 – 14h30 
Déjeuner et Présentation des 13e Prix annuel Nutrien en gestion financière pour jeunes autochtones

Récipiendaires des Prix: David Buzza, 12e année, Samuel Robertson Technical Secondary School, Mission, BC
Erin Kendall, 11e année, Corner Brook Rgeional High School, Corner Brook, NL
Adrienne Michael, 12e année, Zeballos Elementary/Secondary School, Zeballos/Ehattesaht, BC

Commandité par : 




 
2:45 pm - 4:15 pm
ATELIERS EN SIMULTANÉ et SÉANCES D’INFORMATION
 
Atelier F Gestion financière - Les bulles d’investissement – Le passé et le présent
Salle 208, Niveau 2
À travers l’histoire, nous avons connu des épisodes récurrents où la spéculation et l’appât du gain ont mené à des bulles d’investissement spectaculaires pour ensuite mener à la ruine. Ces bulles sont caractérisées par des augmentations subites du prix des matières premières à un niveau beaucoup plus élevé que leur valeur réelle. L’un des exemples les plus récents est celui de la bulle de Dot Com, où les investisseurs ont complètement oublié la valeur marchande et ils étaient prêts à payer n’importe quel prix pour des compagnies du domaine technologique…Tout a chuté en mars 2000 pour des compagnies telles que Nortel Networks qui, au sommet de sa gloire, représentait plus du tiers de la valeur totale du marché boursier canadien, mais la compagnie a terminé en banqueroute. Lors de cette séance, nous examinerons les divers aspects des bulles financières qui se sont formés au cours de l’histoire, les caractéristiques qu’elles ont en commun et les façons d’éviter de tomber dans les pièges. Nous examinerons également les marchés dont il faut se méfier de nos jours.
Cette présentation vise directement l’objectif du Congrès à éduquer et à bâtir les capacités au chapitre du leadership et de la gouvernance. Les opportunités d’investissement ayant eu cours dans l’histoire seront présentées aux communautés et elles pourront ensuite reconnaître les signes du comportement spéculatif, aidant ainsi les dirigeants à évite une mauvaise prise de décision. Cette présentation a été conçue pour être engageante et interactive afin d’être à la fois informative et facilement compréhensible pour les délégués, avec une multitude de faits vécus sur la prise de décision. Les présentations passes sur le sujet suggèrent que la séance devrait idéalement durer de 60 à 90 minutes, dont la moitié sera dédiée aux questions et aux interactions entre les participants.
Conférenciers : Daren Atkinson, CFA, Vice-président, Gestionnaire de portefeuille, Leith Wheeler Investment Counsel
Michael Job, CFA, Vice-président, Gestionnaire de portefeuille, Leith Wheeler Investment Counsel


Atelier G Administration communautaire – Prospérité économique et conseils tribaux
Salle 206, Niveau 2
Le panel discutera de la croissance et de l’expansion de Keewaytinook Okimakanak (KO), tout en mettant l’emphase sur leurs expériences vécues par la mise en place d’un conseil tribal à partir de zéro jusqu’à ses opérations qui offrent aujourd’hui une gamme complète de services aux communautés des Premières Nations, incluant :
Des services de soutien aux étudiants des Premières Nations qui quittent leurs communautés pour poursuivre des études secondaires;
La coordination de la prestation de services communautaires de santé;
La prestation électronique de programmes de santé et de télémédecine;
La prestation de services de soutien pour les technologies de l’information et des communications ainsi que pour les infrastructures et l’application des télécommunications à l’intention des communautés situées en régions éloignées au Canada (K-Net);
Le développement d’un conseil scolaire indépendant;
La prestation de programmes d’éducation en ligne de niveau secondaire;
La prestation formation technique et universitaire par le biais du Centre d’excellence Keewaytinook.  
Les conférenciers invités présenteront les enjeux principaux liés aux structures d’entreprises à succès et comment ces enjeux ont joué un rôle dans la gouvernance et dans la maximisation des profits. De plus, les délégués pourront en apprendre davantage sur les expériences vécues en matière de législation autochtone et du travail avec les Premières Nations et les entités qui y sont rattachées, incluant le travail avec les conseils tribaux et les Premières Nations en matière de développement de structures légales, de contrats et de négociation de partenariats à succès.
Conférenciers : Geordi Kakepetum, Directeur général, Conseil des Chefs du Nord Keewaytinook Okimakanak
Theodore Scollie, Associé, Ericksons s.r.l.
Jason Williams, Associé en fiscalité, BDO Canada s.r.l.
 

Atelier H 
Leadership - Renforcement des capacités – Notre force vient de l’intérieur
Salle 205, Niveau 2
L'incorporation de la culture, des valeurs et des enseignements autochtones est essentielle à la force et au succès des gouvernements des Premières Nations et de leurs communautés. Les principaux éléments de gouvernance tels que les lois et les politiques doivent refléter les priorités de la population, et les dirigeants et le personnel doivent s'élever et répondre aux attentes traditionnelles tout en continuant d'avancer. Les conférenciers décriront les efforts qu'ils ont tous pris personnellement et les expériences qu'ils ont vécues en intégrant leur culture et en lui assurant la place qui lui revient dans les diverses communautés et institutions pour qui ils ont œuvré au fil des ans. Ils feront également référence au travail qu'ils ont effectué avec l'appui du Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations pour renforcer les capacités dans le milieu de travail moderne.
Animatrice :  Deborah Taylor, Directrice générale, Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations
Conférenciers : John Beaucage, Président, Fonds pour les logements du marché destinés aux Premières Nations
Sharon Stevenson, BA, HBA, GFAA, AAPA, Gestionnaire de fiducie, Peguis Surrender Claim Trust
Stacy McNeil, MBA, BCJ, PID, Directrice générale/Gestionnaire des terres SAY, Première Nation de Skowkale, Conseillère, Bande de Seabird Island Band et Consultante, Habitation sur réserve

Commandité par : 
 
Atelier I
Développement des affaires et commerce - Dix questions à poser avant d’investir dans le cannabis
Salle 207, Niveau 2
Alors que nous approchons de la légalisation du cannabis à des fins récréatives, l’on anticipe que les promoteurs qui se préparent à entrer ou à étendre leur marché dans l’industrie du cannabis approcheront de plus en plus les Premières Nations pour leur offrir des partenariats ou des opportunités d’investissement. Avec un savoir traditionnel hors du commun, des territoires souverains, le contrôle des règlements municipaux, une main d’œuvre engagée ainsi que des possibilités de subventions fédérales touchant l’impôt, les entreprises verront probablement de nombreux avantages à établir des partenariats avec et au sein des communautés autochtones.
Tout comme dans n’importe quelle autre industrie, il est important que les communautés autochtones soient préparées en s’assurant de faire preuve de diligence raisonnable avant de s’engager dans quelconque partenariat. 
Les conférenciers parleront de diligence raisonnable, de surveillance et des mesures de rendement auprès des partenaires d’investissement potentiels du domaine du cannabis, afin de s’assurer que votre communauté soit protégée de la fraude. Ils vous aideront également à comprendre les occasions d’affaires et les risques de l’industrie et vous expliqueront comment celle-ci évolue au Canada.
La présentation portera sur les informations pratiques et utiles qui aideront les dirigeants à évaluer les occasions d’affaires dans le domaine du cannabis, telles que :
Quelles informations le promoteur doit-il donner?
Sur quels facteurs les projections financières du promoteur sont-elles basées? 
Sommes-nous des investisseurs actifs ou passifs?
Quelle est l’expérience du promoteur?
Conférenciers : Lisa Majeau Gordon, CPA, CA-IFA, CFE, CFF, Associée, Services analytiques et judiciaires et Directrice provinciale, Services aux Autochtones MNP, Alberta et TNO, MNP
Clayton Norris, GFAA, MBA, CPA, CMA, Vice-président, Services aux Autochtones, MNP



Atelier J
Milieu de travail sain / Ressources Humaines - Apporter du changement et découvrir les opportunités pour les Autochtones
Salle 201, Niveau 2
Les panélistes présenteront un exposé qui porte sur le thème « Capital humain - Favoriser l'équilibre entre la culture autochtone et la créativité par le biais de milieux de travail modernes ».  Les délégués entendront parler de l'expérience de trois employés autochtones chez Aon qui aborderont de la façon don’t, individuellement et collectivement, ils ont influencé le changement chez Aon. Aon a mis en œuvre une formation culturelle qui offre au personnel une éducation sur les populations autochtones, notamment sur la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et la Commission de vérité et réconciliation. 
Dans la deuxième partie de la présentation, les conférenciers offriront des renseignements et des suggestions sur le leadership à mettre en place dans leurs communautés et ils aborderont les occasions d’affaires en matière d’assurances pour les individus et les groupes incluant:
Les carrières disponibles dans le domaine des assurances et de la gestion des risques;
La demande d'employés autochtones;
La possibilité d’influencer les employeurs; 
Comment créer vos propres entreprises.
Conférenciers : Brandon Baglien, Responsable de compte, Aon et membre de la Nation de Fort William, ON
Annmarie Garby, Vice-présidente et Relations avec les Autochtones, Aon et membre de la Nation Alexis Nakota Sioux, AB


 
Séance d’information 4 
Utilisation de BOARD pour moderniser les processus de votre Conseil: une solution pour la budgétisation automatisée, la planification et la gestion des rapports
Salle 204, Niveau 2
Votre Conseil s'est-il développé au point où la budgétisation, la planification, les coûts et les rapports de programmes sont devenus un cauchemar administratif? Envisagez-vous d'automatiser vos processus mais ne savez pas par où commencer? 
Joignez-vous à CRGroup car ils aborderont des meilleures pratiques pour mettre en œuvre des logiciels de budgétisation, de planification et de gestion des rapports pour rationaliser la gestion financière dans plusieurs programmes communautaires, sources de financement, intervenants et budgets du Conseil. 
Cette session comprendra une vue d'ensemble de la plate-forme tout-en-un de Gartner, BOARD, et abordera comment les Conseils de bande, moyens et grands, peuvent utiliser BOARD pour remplacer la planification basée sur des feuilles de calcul et accroître considérablement l'efficience et l'efficacité des processus du Conseil. Découvrez comment CRGroup a travaillé avec un grand conseil pour évaluer la plate-forme, découvrir des occasions d’affaires, centraliser la planification et la documentation, intégrer le Conseil dans les systèmes comptables existants et déployer une solution à succès pour l'ensemble de l’organisation. 
À la fin de cette session, vous aurez une référence pour les meilleures pratiques d’un Conseil en matière de budgétisation, de planification et de reddition de comptes et vous aurez en main la feuille de route pour la mise en œuvre d'une plate-forme de prise de décision abordable qui fournit des résultats en moins de temps que vous ne le pensez.
Nous espérons que vous pouvez vous joindre à nous!
Conférenciers :  Thomas Ironstone, Directeur, Gestion du rendement et intelligence des affaires, Corporate Renaissance Group
Dr. Vijay Jog, Président et Chef de la direction, Corporate Renaissance Group


Commanditée par : 

 


Séance d’information 5 Retour à l’essentiel: Pourquoi vous devriez vous soucier de la gouvernance, du risque et de la conformité ?
Salle 203, Niveau 2
Comme les Premières Nations et les dirigeants autochtones mettent des efforts et de l'énergie dans les diverses activités nécessaires pour construire des modèles d'affaires durables et maximiser le potentiel de croissance, ils négligent souvent les fonctions clés de l'identification et de l'atténuation des risques ainsi que des gouvernances d'entreprise. Dans le monde complexe d'aujourd'hui, il est de plus en plus important d'avoir à la fois une compréhension des nombreux risques influant sur les entreprises commerciales, ainsi qu'une approche efficace de la conception des processus nécessaires pour aider à gérer ces risques. L'objectif de cette présentation est de mettre en lumière les mécanismes, processus et/ou relations de haut niveau qui peuvent être mis en œuvre pour améliorer la gouvernance et les pratiques de gestion des risques. Vous entendrez des cas vécus de ce qui a et n'a pas fonctionné.
Edward Olson partagera ses vastes connaissances et son expérience de la gouvernance d'entreprise, de la gestion des risques, de la vérification interne et de l'amélioration du rendement pour aider les Premières Nations et les dirigeants autochtones à comprendre comment passer moins de temps à répondre aux risques et à la conformité, et plus de temps à travailler sur les possibilités de poursuivre dans la voie du succès. Vous pourrez en savoir plus sur les obstacles et mieux comprendre comment faire face aux défis pour ensuite élaborer des stratégies pour un avenir plus fort.
Conférencier : Edward W. Olson, CPA, CA, Directeur des pratiques, Services consultatifs, Crowe MacKay s.r.l.

Commanditée par : 



   
Séance d’information 6
Le Programme d’accréditation des dirigeants Autochtones (ADA) et le Programme d’administrateur professionnel Autochtone accrédité (APAA)
Salle 211, Niveau 2
Joignez-vous à cette séance d'information pour en savoir plus sur le Programme d’AAPA et le nouveau programme ADA. Vous pourrez ainsi vous renseigner sur la nouvelle certification pour les dirigeants autochtones élus (chef et Conseil), les jeunes et les futurs dirigeants. Le Programme d’accréditation des dirigeants autochtones (ADA) permet d'améliorer les connaissances, les compétences et le perfectionnement professionnel des élus afin de leur permettre de mieux remplir leurs fonctions et de bâtir la prospérité et le mieux-être financier de leur communauté. En utilisant les compétences de base développées à partir des résultats d’un sondage effectué auprès de plus de 70 chefs des Premières Nations à travers le pays, ce programme a été spécialement conçu pour établir des normes de compétence de haute qualité et fournir des occasions d'apprentissage qui permettront aux dirigeants autochtones et aux futurs dirigeants qui travaillent dans les communautés Premières Nations d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour améliorer leur rôle de dirigeant au service de leurs communautés. Le Programme d’administrateur professionnel autochtone accrédité (AAPA) a été conçu pour accréditer les administrateurs d’expérience, les cadres supérieurs et les aspirants administrateurs qui travaillent dans les communautés et les organisations autochtones dans les réserves, hors réserve, en milieu urbain, ainsi qu’en milieu rural et éloigné. En utilisant les compétences de base développées avec l'apport d’administrateurs chevronnés dans tout le pays, ce programme offre de nouvelles possibilités pour les individus œuvrant dans la profession d'être officiellement diplômés, accrédités et reconnus pour leur travail professionnel quotidien.
Conférencière : Simon Brascoupé, B.A, M.A, APAA, Vice-Président, Education et Formation


 
 16h30 – 17h45 Assemblée générale annuelle d’AFOA Canada
Salle 205, Niveau 2

   
 18h00 - 20h00 Réception - sur invitation seulement
Foyer Parliament, Niveau 3

Commandité par:


   

 

Jeudi le 4 octobre 2018

 
7h00 - 7h30 Prière du matin
Salle 210, Niveau 2

Aîné Peter Decontie, Kitigan Zibi Anishinabeg, Qué.

7h30-16h00 Inscription
Atrium Canal Rideau Centre, Niveau 2

Commanditée par :



 
7h30 – 8h30  Petit déjeuner continental de réseautage / Visitez les exposants et le Café technologique 
Salle du Canada 2, Niveau 3

 
8h30 – 10h00  Prière / Panel de discussion
Salle du Canada 1, Niveau 3

Prière : Aîné Peter Decontie, Kitigan Zibi Anishinabeg, Qué.

Vigile pour les femmes et les filles/soeurs autochtones disparues et assassinées

 

Plénière Partie 1 - Croissance inclusive
Salle du Canada 1, Niveau 3
La notion de croissance inclusive reconnaît qu’une croissance a eu lieu, mais qu'elle n'a pas été largement partagée ni créé de possibilités pour tous. À mesure que l'économie canadienne croît, la question est de savoir comment les gains économiques peuvent-ils être partagés plus largement et équitablement avec les populations autochtones? La notion de croissance inclusive devrait-elle être plus large que celle de l’économie et devrait-elle inclure les gains sociaux effectués en matière de « réduction des écarts » ? Certains diront que les Autochtones et les communautés n'ont pas profité d’un partage équitable du produit intérieur brut (PIB) par le passé et que l'accent devrait peut-être être mis davantage sur les changements des politiques pour leur permettre de « rattraper » le reste du Canada. Ce panel d’experts discutera de ce que signifie la croissance inclusive pour eux et pourquoi elle est importante pour les peuples autochtones et les communautés qui ont historiquement subi l'inégalité des revenus. Ils discuteront également de la façon dont les données démographiques doivent être prises en considération. Le panel se terminera par une discussion sur la façon dont les populations et les communautés autochtones peuvent faire partie de l'économie canadienne aujourd'hui et sur la façon d’aller de l'avant pour façonner l'économie autochtone émergente.

Allocution : David Boisvert, président et chef de la direction, Peace Hills Trust

Partie 1 – Conférencier invité
Conférencier invité : Clément Chartier, président, Métis National Council



Partie 2 – Panel de discussion

Modérateur : Harold Tarbell, Mohawk d’Akwesasne, propriétaire d’entreprise/modérateur principal, Tarbell Facilitation Network
Panélistes : Dr. Simona Bignami, professeure agrégée, Université de Montréal
Clément Chartier, président, Métis National Council
Bill Lomax, vice-présidente, Goldman Sachs, USA
Dr. Paulette Tremblay, chef de la direction, L'assemblée des premières nations

                    

Plénière commanditée par : 



 
10h30 – 11h00  Pause / Visitez les exposants et le Café technologique 
Salle du Canada 2, Niveau 3

 
11h00 – 12h15 
ATELIERS EN SIMULTANÉ et SÉANCES D’INFORMATION
Atelier K         Gestion financièreMise à jour: Les rapports financiers des gouvernements autochtones et le projet de Conseil sur la comptabilité dans le secteur public 
Salle 201, Niveau 2
Le Conseil sur la comptabilité dans le secteur public (CCSP) établit des normes pour les états financiers des entités du secteur public au Canada.  De nombreux gouvernements autochtones utilisent ces normes pour préparer les états financiers afin de rendre des comptes à leurs communautés. 
La communauté autochtone est un intervenant très important du CCSP. cours des prochaines années, le CCSP envisage de consulter plus activement les gouvernements autochtones au fur et à mesure qu'il entreprendra une initiative visant à faire en sorte que ses normes soient inclusives des gouvernements autochtones et que ses normes répondent à leurs besoins.
La présentation offrira une mise à jour sur les stratégies clés du CCSP, les projets en cours d'élaboration et les normes qui prendront effet au cours des prochaines années. 
En particulier, la présentation portera sur les propositions relatives à un cadre conceptuel révisé et à un modèle de rapport qui influerait sensiblement sur l'avenir des rapports financiers du secteur public canadien et de l'établissement des normes. Ces propositions sont une chance unique pour vous d'influencer l'avenir des rapports financiers du secteur public au Canada.
Les propositions tiennent compte des besoins de toutes les entités du secteur public, y compris les gouvernements autochtones.  Les propositions comprennent:
Une référence spécifique aux gouvernements autochtones et des états financiers qui reflètent la réalité d’un gouvernement autochtone; 
Une référence spécifique aux utilisateurs des états financiers des gouvernements autochtones, soit les membres des communautés;
Une proposition de déclaration de la position financière visant à permettre au CCSP d'aborder les questions émergentes, y compris le capital naturel, le patrimoine et le capital humain;
La délocalisation de l'interdiction de reconnaître les biens incorporels du cadre conceptuel, une étape progressive pour permettre au CCSP d'aborder cette question au niveau des normes.
Le CCSP veut vous entendre!  Vous avez encore le temps de fournir vos commentaires et cette séance vous permet de le faire.  Les commentaires doivent être soumis au CCSP avant le 28 novembre 2018.
Conférencières : Martha Jones Denning, CPA, CA, Directrice des projets, Conseil de comptabilité du secteur public
Antonella Risi, CPA, CA, Directrice, Conseil de comptabilité du secteur public



Atelier L 
Administration communautaire - La croissance communautaire et la durabilité demandent du temps et une planification minutieuse
Salle 205, Niveau 2
L’atteinte d’une richesse durable peut être définie par la capacité de combler les besoins du présent sans compromettre la capacité des futures générations de combler leurs propres besoins. Beaucoup de nouvelle richesse est créée parmi les communautés autochtones au Canada.
Alors que cette nouvelle richesse a le potentiel d’offrir de nombreuses occasions de croissance et de développement communautaire, elle peut aussi poser certains défis en lien avec l’équilibre entre les priorités multiples qui existent souvent aujourd’hui, sans compromettre la capacité des futures générations de combler leurs propres besoins. Les fiducies communautaires sont devenues populaires et demeurent un outil efficace pour gouverner, protéger et faire fructifier la richesse existante et la nouvelle richesse créée. Les fiducies visent à aider à orienter l’administration et l’utilisation de ces fonds à travers le temps. L’administration de la richesse actuelle et future ne vient cependant pas sans une planification rigoureuse et un engagement de la communauté.  Les composantes principales essentielles de la planification et du développement d’une fiducie seront présentées aux délégués. Les aspects financiers pour maintenir une approche d’investissement prudente et durable basée sur des données probantes concernant les taux durables de retrait et les impacts de la distribution par habitant seront également présentés.
Les Premières Nations ont maintenant une meilleure implication et un plus grand contrôle sur le transfert et l’administration du financement actuel et futur du Canada pour les immobilisations (en vertu de l’article 64 (1) de la Loi sur les Indiens). Ce sujet sera abordé, incluant les exigences pour initier le transfert de leurs fonds en immobilisations et revenus.
Conférenciers : Jack Jamieson, Vice-président, Services aux autochtones, T.E. Investment Counsel
Ashley Stacey, Associée, Olthuis Kleer Townshend s.r.l.


  
Atelier M 
Leadership - Histoire à succès – Haida: Notre vision évoluée du monde
Salle 207, Niveau 2
La Nation Haida présentera une réflexion du travail accompli par la Nation depuis 1974 alors que le Conseil de la Nation Haida (CNH) a été formé et est devenu le bras politique de la Nation Haida. Depuis ce temps, le Secrétariat de la Nation Haida, qui administre la Nation, travaille de concert avec le CNH. Les deux entités travaillent ensemble pour réaliser les objectifs de la Nation.
Vous en apprendrez davantage sur les défis auxquels l’administration doit faire face en soutenant une organisation politique qui est devant les tribunaux contre le Canada concernant la négociation et d’autres contrats.
La Nation Haida a dû se bâtir une administration qui comprend les réalités historiques et actuelles et qui répond aux variables de la réalité d’aujourd’hui. La demande d’aujourd’hui commande que le personnel soit qualifié et qu’il comprenne, tant sur le plan administratif que politique, les 40 dernières années que la Nation a passées pour tout mettre sur pied.
Cet atelier se veut également une histoire vécue de façon pratique d’une Nation qui a réussi à réunit les visions occidentale et Haida du monde. Il s’agit de trouver l’équilibre dans le contexte de l’engagement ambigu avec le Canada.
Conférenciers : Leslie Brown, Présidente, Secrétariat de la Nation Haïda, C-B
Peter Lantin, Président, Nation Haïda, C.-B.
May Russ, Directrice exécutive principale, Secrétariat de la Nation Haïda, C.-B.


Atelier N
Développement des affaires et commerce - Protéger vos biens les plus précieux: une approche de gestion du risque
Salle 208, Niveau 2
L’atout le plus précieux de toute communauté ou organisation autochtone est leurs ressources humaines. Elles sont les pierres angulaires de notre durabilité, de notre croissance et de nos réalisations. Lorsque les communautés et les organisations pensent aux exigences relatives à la gestion du risque, elles pensent souvent en termes d’assurances. Les considérations se limitent souvent à ce que les contrats et les lois sur le travail stipulent, ainsi qu’aux impacts sur les budgets. Plusieurs croient avoir trop payé ou ne pas avoir reçu les services voulus et ce, avec peu d’engagement significatif. De tout ceci résulte un sentiment d’impuissance et le sentiment que l’exercice n’en valait pas la peine.
L’objectif de cette présentation est de défaire des mythes, de bâtir des capacités et d’éduquer l’auditoire sur les principes fondamentaux de l’assurance et des nombreux éléments et options qui entrent en ligne de compte dans la définition d’un plan de gestion des risques.
Les participants apprendront comment conceptualiser les risques auxquels font face quotidiennement leur communauté ou leur organisation et ils apprendront également comment l’assurance n’est qu’une partie de leur approche en matière de gestion du risque. L’un des objectifs de cette présentation est de changer la perspective des délégués, soit de passer du simple respect des exigences minimales en vertu des obligations contractuelles, à un sentiment de motivation à prendre des mesures proactives pour comprendre et bâtir la capacité de gestion des risques de leur communauté ou organisation. Les sujets abordés porteront sur la compréhension des éléments de base d’un contrat d’assurances, la compréhension du profil et de l’appétit pour la gestion du risque, les risques liés à la propriété et la responsabilité civile et les mesures des risques associés tels que les assurances de groupe et les plans de retraite.
Conférenciers : Nathan Ballantyne, MBA, CAIB, Président-directeur général, TIPI Insurance Partners et TIPI-IMI Insurance Partners
Janice Gladue, CAIB, Directrice du développement des affaires, TIPI-IMI Insurance Partners
Allan Munroe, GFAA, AAPA, Directeur des comptes – Retraite et avantages sociaux, TIPI Insurance Partners



Atelier O
Milieu de travail sain / Ressources humaines - La prise de conscience : un outil pour améliorer la productivité et réduire les niveaux de stress
Salle 206, Niveau 2
Cette séance de 90 minutes a pour but d’aider les individus à comprendre l’impact profond qu’une pratique régulière de la pleine prise de conscience peut avoir non seulement sur leur santé mentale et physique, mais aussi dans les activités quotidiennes qui ont un impact sur leurs capacités, leur productivité, leur concentration, leur discipline et leur compassion. Au cours de cette séance, les participants peuvent s'attendre à apprendre grâce à la théorie mais, principalement, l'apprentissage sera expérimental. Différents exercices de prise de conscience seront offerts et il sera également possible de réfléchir et de discuter en groupe.
Conférencière : Olga Lacroix, inf., Fondatrice d’Olga's Way

   
Séance d'information 7 
Utilisation de BOARD pour moderniser les processus de votre Conseil: une solution pour la budgétisation automatisée, la planification et la gestion des rapports
Salle 204, Niveau 2
Votre Conseil s'est-il développé au point où la budgétisation, la planification, les coûts et les rapports de programmes sont devenus un cauchemar administratif? Envisagez-vous d'automatiser vos processus mais ne savez pas par où commencer? 
Joignez-vous à CRGroup car ils aborderont des meilleures pratiques pour mettre en œuvre des logiciels de budgétisation, de planification et de gestion des rapports pour rationaliser la gestion financière dans plusieurs programmes communautaires, sources de financement, intervenants et budgets du Conseil. 
Cette session comprendra une vue d'ensemble de la plate-forme tout-en-un de Gartner, BOARD, et abordera comment les Conseils de bande, moyens et grands, peuvent utiliser BOARD pour remplacer la planification basée sur des feuilles de calcul et accroître considérablement l'efficience et l'efficacité des processus du Conseil. Découvrez comment CRGroup a travaillé avec un grand conseil pour évaluer la plate-forme, découvrir des occasions d’affaires, centraliser la planification et la documentation, intégrer le Conseil dans les systèmes comptables existants et déployer une solution à succès pour l'ensemble de l’organisation. 
À la fin de cette session, vous aurez une référence pour les meilleures pratiques d’un Conseil en matière de budgétisation, de planification et de reddition de comptes et vous aurez en main la feuille de route pour la mise en œuvre d'une plate-forme de prise de décision abordable qui fournit des résultats en moins de temps que vous ne le pensez.
Nous espérons que vous pouvez vous joindre à nous!
Conférenciers : Thomas Ironstone, Directeur, Gestion du rendement et intelligence des affaires, Corporate Renaissance Group
Dr. Vijay Jog, Président et Chef de la direction, Corporate Renaissance Group


Commanditée par : 




Séance d'Information 8
Retour à l’essentiel: Pourquoi vous devriez vous soucier de la gouvernance, du risque et de la conformité ?
Salle 203, Niveau 2
Comme les Premières Nations et les dirigeants autochtones mettent des efforts et de l'énergie dans les diverses activités nécessaires pour construire des modèles d'affaires durables et maximiser le potentiel de croissance, ils négligent souvent les fonctions clés de l'identification et de l'atténuation des risques, ainsi que des gouvernances d'entreprise. Dans le monde complexe d'aujourd'hui, il est de plus en plus important d'avoir à la fois une compréhension des nombreux risques influant sur les entreprises commerciales, ainsi qu'une approche efficace de la conception des processus nécessaires pour aider à gérer ces risques. L'objectif de cette présentation est de mettre en lumière les mécanismes, processus et/ou relations de haut niveau qui peuvent être mis en œuvre pour améliorer la gouvernance et les pratiques de gestion des risques. Vous entendrez des cas vécus de ce qui a et n'a pas fonctionné.
Edward Olson partagera ses vastes connaissances et son expérience de la gouvernance d'entreprise, de la gestion des risques, de la vérification interne et de l'amélioration du rendement pour aider les Premières Nations et les dirigeants autochtones à comprendre comment passer moins de temps à répondre aux risques et à la conformité, et plus de temps à travailler sur les possibilités de poursuivre dans la voie du succès. Vous pourrez en savoir plus sur les obstacles et mieux comprendre comment faire face aux défis pour ensuite élaborer des stratégies pour un avenir plus fort.
Conférencier : Edward W. Olson, CPA, CA, Directeur des pratiques, Services consultatifs, Crowe MacKay s.r.l.

Commanditée par : 




Séance d'information 9 Détectives fiscaux : résoudre les problèmes et aider les membres de la communauté à accéder aux avantages
Salle 211, niveau 2
Bien que de nombreuses personnes soient en mesure d'accéder aux avantages auxquels elles sont admissibles, d'autres rencontrent des obstacles qui les empêchent d'accéder aux avantages par le biais du dépôt d’une déclaration de revenus. Des millions de dollars en prestations fédérales et provinciales ne sont pas réclamés par des personnes admissibles, et près d'un demi-milliard de dollars dans la prestation canadienne pour enfants (CCB) ne sont pas versés aux familles autochtones à faible revenu admissibles. Le dépôt d’une déclaration de revenus est une étape nécessaire pour accéder à d'autres avantages fédéraux et provinciaux comme la prestation fiscale pour le revenu de travail, le crédit d'impôt pour personnes handicapées et la sécurité de la vieillesse. Le dépôt d’une déclaration de revenus est également nécessaire pour accéder à certains programmes, services et régimes d'épargne enregistrés comme le Régime enregistré d'épargne-études si admissible. 
Un nombre croissant de communautés des Premières Nations et d'organisations autochtones organisent des programmes communautaires d'impôt sur le revenu par des bénévoles pour répondre aux besoins de leur communauté. En juin 2018, dans le cadre du projet de mieux-être financier des Premières Nations, AFOA Canada et Prospérité Canada ont tenu une table ronde avec 13 membres du personnel de  neuf (9) communautés des Premières Nations et des organisations autochtones qui exploitent des cliniques PCBMI en Ontario pour partager les apprentissages entre les cliniques et pour visiter des conseils de bande pour offrir de nouvelles cliniques. Au cours de cette séance, nous partagerons quelques-unes des idées et des principales conclusions de cette table ronde pour aider les communautés à envisager d'offrir des cliniques du PCBMI.
Les bénévoles du programme communautaire en matière d'impôt du territoire non cédé de Wiikwemkoong se sentent parfois comme des détectives fiscaux, mais ils apprécient la satisfaction d'aider les membres de la communauté à accomplir ce qui peut être stressant et à leur épargner de l'argent. Ils raconteront l'histoire de leur clinique, mettront en évidence les impacts positifs et les défis de l'offre de ce service et ils partageront leurs connaissances sur ce service offert dans leur communauté depuis 2014.
Animateur : John Carter, CD, MBA, CPA FCGA, GFAA, Membre du conseil d'administration, AFOA Canada
Conférencières : Jocelyn Bebamikawe, Agent d'emploi et de formation, Wii-ni n'guch-TOOD, Emploi et Formation
Natasha McKenna, Agente de programme, Prospérité Canada
Janine Pitawanakwat, Agente de prêts, Wikwemikong Development Commission 
   

 
12h30 – 14h30 
Déjeuner et Allocutions de clôture
Salle du Canada 1, Niveau 3

Déjeuner-causerie sur la littératie financière - Réconciliation économique
La réconciliation doit conduire à l'inclusion sociale et économique des peuples autochtones dans la croissance future du Canada. Comment les peuples autochtones passeront-ils de la pauvreté à la prospérité? Ce déjeuner-causerie portera sur ce qui fonctionne, en se basant sur des expériences et des enseignements tirés des communautés autochtones au Canada et en Australie. Le passage d’un faible revenu à un revenu moyen exige que des actions soient posées pour influencer les conditions en matière d’éducation, d'emploi ainsi que les conditions sociales et économiques. La littératie financière est un facteur important. Mais pour améliorer la littératie financière « vous devez avoir quelque chose à gérer ». La grande question est la suivante: comment les communautés autochtones, les gouvernements et les Canadiens travailleront-ils ensemble pour appuyer les conditions sociales et économiques requises pour assurer le mieux-être financier et la prospérité?  Ce panel examinera les objectifs sociaux, économiques et de réconciliation nécessaires pour assurer le mieux-être financier des peuples autochtones au Canada.
Modérateur: Simon Brascoupé, MA, AAPA, vice-président, Éducation et Formation, AFOA Canada  
Panélistes: Rob Carrick, chroniqueur en finances personnelles, The Globe and Mail
Jane Rooney, chef du développement de la littératie financière, Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC)
Amanda Young, directrice générale, First Nations Foundation, Australie

Panel de discussion commandité par : 

Allocutions de AON, des coprésidents du Congrès et du président-directeur général  de l'AFOA Canada

Déjeuner commandité par : 



Coprésidents du Congrès : Sara Mainville, associé, Olthuis Kleer Townshend s.r.l. (OKT Law)
Shannin Metatawabin, président-directeur général, National Aboriginal Capital Corporations Association (NACCA)

Terry Goodtrack, MPA, B.Admin, CPA, CGA, GFAA, AAPA, C. Dir., président-directeur général, AFOA Canada 


 
14h45 – 16h00 
ATELIERS EN SIMULTANÉ et SÉANCES D’INFORMATION
 
Atelier P  Gestion financière - Faire une demande pour la subvention de 10 ans
Salle 205, Niveau 2
Développer une nouvelle relation financière avec les Premières Nations. La présentation portera sur le contexte et le chemin parcouru à ce jour. Compréhension partagée, vision partagée, engagements prioritaires pour les Premières Nations en 2018-2019, élaboration conjointe des étapes et considérations relatives à la gestion du risque.
Conférencier : Paul Thoppil, Chef des finances, Services aux autochtones Canada
 
Atelier Q  Administration communautaire - Système d'éducation Anishinabek, Mise en œuvre de l’autonomie gouvernementale dans 23 Premières Nations de l'Ontario
Salle 207, Niveau 2
En août 2017, 23 Premières Nations Anishinabek de l’Ontario ont signé l’Entente sur l'éducation de la Nation Anishinabek, la première entente d’autonomie gouvernementale en Ontario, afin de reprendre la juridiction sur l’éducation. En plus de l'entente sur l'autonomie gouvernementale, les Premières Nations ont également signé un accord-cadre sur l'éducation pour travailler en partenariat avec l'Ontario, afin d'améliorer les résultats scolaires des étudiants Anishinabek dans les écoles, tant dans les communautés des Premières Nations que dans les établissements scolaires hors réserve.
Le 1er avril 2018, Éducation Anishinabek a été reconnue comme une entité autonome et l'organisme d'éducation Kinoomaadziwin a été promulgué pour gérer le système éducatif. Le conseil d'administration et le personnel de l'organisme d'éducation Kinoomaadziwin ont travaillé à la mise en œuvre du système éducatif Anishinabek. Les présentateurs partageront un historique des négociations sur l'autonomie gouvernementale en matière d'éducation, un aperçu de la structure de gouvernance et des défis, des réussites et des enseignements tirés de la mise en œuvre du système éducatif autonome.
Animateur : Derek Rice, Ph.D (ECON.), Directeur national, Développement économique, BDO Canada s.r.l.
Conférencières : Helen Bobiwash, CPA, GFAA
Kelly Crawford, Directrice de l'éducation, Kinoomaadziwin Education Body, ON
Marie Elena Tracey O’Donnell, Conseillère juridique, Première Nation de Nipissing, ON


Commandité par : 




Atelier R 
Administration communautaire – Déterminants et indicateurs de la santé
Salle 206, Niveau 2
Les gestionnaires de la santé des Premières Nations sont des leaders qui honorent, maintiennent et soutiennent les moyens d’apprentissage inhérents tout en les équilibrant avec les principes de gestion pour apporter une excellence dans leurs programmes de santé au profit de leurs communautés.
Au cours de la séance, l'Association des gestionnaires de santé des Premières Nations (AGSPN) discutera des déterminants et des indicateurs de la santé dont il est question dans leur curriculum et renseignera les participants sur les éléments suivants : 
Le concept des déterminants de la santé et la façon dont ils sont liés aux résultats;
Les déterminants de la santé selon la perspective des Premières Nations;
La relation entre les déterminants de la santé et l'élaboration de politiques communautaires saines;
Comment une approche «déterminants de la santé» peut-elle être appliquée à l'élaboration et à la gestion des programmes de santé; 
Comment les indicateurs de rendement soutiennent la mise en œuvre de stratégies;
Indicateurs de rendement: ce qu'ils sont, pourquoi ils sont importants, comment les établir; et
Déterminer la façon dont la culture influence les déterminants de la santé.
Conférencières : Doris Bear, GSPNA, Directrice de la santé, Services de santé de Peguis
Marion Crowe, GSPNA, GFAA, Directrice générale, Association des gestionnaires de santé des Premières Nations
 
 
Atelier S 
Développement des affaires et commerce - Une approche communautaire à succès dans la foulée de l’économie des énergies vertes
Salle 201, Niveau 2
Four Winds & Associates est une entreprise autochtone qui offre des services de développement et de l’expertise-conseil aux communautés autochtones de l’Ouest canadien. L’entreprise a réussi à obtenir et à mettre en œuvre des programmes énergétiques gouvernementaux au sein des communautés autochtones en utilisant une approche terrain de participation communautaire et elle a réussi à faire en sorte que l’industrie énergétique forme et emploie des membres des communautés.
La présentation portera sur les éléments suivants: i) Travailler avec les communautés autochtones pour promouvoir l'éducation, la planification énergétique et l'engagement communautaire; ii) le développement des entreprises pour développer davantage l'économie verte au sein des communautés autochtones; iii) développer une approche communautaire de base en matière d'utilisation de l'énergie verte; iv) les tendances au sein de l'économie verte; v) les leçons tirées des programmes de formation; vi) renforcer les capacités de la communauté en matière d'économie verte; vi) réduire les coûts énergétiques pour la communauté.
Independent Electricity Systems Operators (IESO) (exploitants indépendants de réseaux d’électricité) présenteront comment les communautés autochtones jouent un rôle actif dans le secteur de l’énergie de l’Ontario dans les domaines de la conservation, de la production et des nouveaux projets de transmission compatibles avec leurs valeurs culturelles et environnementales.
Conférenciers : Brent Larison, P. Ing, Chef de projet, Four Winds & Associates
Dan Martel, Président, Four Winds & Associates

Katherine Sparkes, Directrice de l'innovation, de la recherche et du développement, Independent Electric System Operator (IESO)
 

Atelier T  
Milieu de travail sain / Ressources humaines - L’impact de la légalisation de la marijuana sur les milieux de travail autochtones
Salle 208, Niveau 2
Avec la légalisation de l’usage du cannabis en vertu du projet de loi C-45, la Loi sur le cannabis, les employeurs autochtones au Canada font face à une série de défis au chapitre de leurs ressources humaines et de la gestion de la question en milieu de travail. Cet atelier aidera les participants à mieux comprendre les enjeux liés à l’impact de la nouvelle législation sur la marijuana pour les milieux de travail. L’atelier présentera un aperçu de l’effet que pourrait avoir la nouvelle législation sur le milieu de travail. Il explorera comment les organisations peuvent mettre à jour leurs politiques et leurs procédures concernant les facultés affaiblies au travail, il explorera aussi comment aborder les postes qui impliquent des mesures de sécurité, incluant les facteurs à considérer lors de tests de détection de drogues. L’atelier abordera aussi la façon de gérer l’usage de la marijuana pour fins médicales en milieu de travail, vos responsabilités en tant qu’employeur de respecter les handicaps d’un employé et son droit à la vie privée, tout en discutant de comment aborder les enjeux relatifs aux mesures de rendement afin de maintenait un milieu de travail sain et sécuritaire.
Conférencière : Manon Lamontagne, MA, CRHA, CAPA, Président de MLRB Consulting Services Inc.
 
 
Séance d'information 10
Le partenariat entre le Programme de gestionnaire financier autochtone accrédité (GFAA) et le Certificat avancé en comptabilité et finances (CACF) de CPA Canada
Salle 203, Niveau 2
La désignation du gestionnaire financier autochtone accrédité (GFAA) est devenue l'une des références les plus privilégiées pour les employeurs autochtones qui cherchent des professionnels financiers. Cette session offrira des informations sur la façon dont vous pouvez devenir un GFAA, cela pourrait être plus facile que vous ne le pensez!  Renseignez-vous également sur les changements apportés au programme d'éducation de GFAA grâce au nouvel alignement de GFAA-CACF avec CPA Canada. Vous pouvez maintenant obtenir un certificat avancé en comptabilité et finances (CACF) grâce à notre partenariat avec CPA Canada.
Conférenciers : Simon Brascoupé, MA, AAPA, Vice-président, Éducation et Formation, AFOA Canada
Patricia Debassige, Directrice, Éducation et Services aux membres, AFOA Canada
Dan Relihan, MBA, CPA, CGA, Chef de projet, Partenariat GFAA/CACF


Séance commandité par: 

   

 
17h30 – 18h30 Réception du président
Foyer Parliament, Niveau 3

Divertissement : The Weather Vains

Réception commanditée par :


   

18h30 – 19h00 Spectacle pré-banquet : Ottawa River Singers Drum Group
Salle du Canada 1, Niveau 3
 

 
  Banquet, remise de prix et des diplômes aux GFAA et AAPA
Salle du Canada 1, Niveau 3

Présentation du Prix d'excellence pour une communauté Autochtone MNP-AFOA Canada
Présentateur : Clayton Norris, CPA, CMA, GFAA, vice-président, Services aux Autochtones, MNP

Prix commandité par : 


Remise des diplômes aux GFAA et AAPA

Spectacle : The Andy Dewache Band

Spectacle commandité par :